L'assurance-vie se porte bien (le 27/10/2014)

Alors que le Livret A est à la peine, l'assurance-vie a toujours le vent en poupe cette année avec une collecte nette en septembre de 2,1 milliards.

Si l'année 2013 s'était mal terminée pour l'assurance-vie avec une décollecte de 1,6 milliards d'euros, c'est toujours un sans-faute en 2014 avec un neuvième mois consécutif positif qui s'en atteindre le record du mois de juillet (3,9 milliards) est tout de même comparable aux belles performances. La collecte nette s'établissant ainsi désormais à 17,4 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année. Un dynamisme auquel le marasme du Livret A n'est assurément pas étranger. Tombé à 1% de rémunération au premier août, le moyen d'épargne français a de son côté connu un mois de septembre noir avec 2,37 milliards d'euros en moins sur ses comptes. Tout simplement une première depuis 1989. Et c'est bien l'assurance-vie qui en profite et non pas le livret de développement durable lui aussi nettement dans le rouge avec 780 millions d'euros de décollecte toujours le mois dernier.

Le Livret A va passer à 1,25% (le 22/07/2013)

Au 1er août le taux du Livret va connaître une nouvelle baisse pour s'établir à 1,25%.

Alors que l'on apprend que les banques devraient récupérer 30 milliards supplémentaires en provenance des livret réglementés en échange d'une petite baisse de leur tarif de commission sur la collecte, les épargnants sont eux moins à la fête. En effet si le gouvernement a suivi l'avis de la Banque de France et évité à l'outil d'épargne des français de plongé à 1% de rémunération en utilisant la formule mathématique, le plus plus bas taux historique est tout de mêm atteint pour le Livret A, portant un nouveau coup au pouvoir d'achat des français déjà bien à la peine actuellement...

Coup de frein sur la collecte du Livret A (le 24/06/2013)

Après un début d'année dynamique, la collecte du Livret A s'est très sérieusement ralenti au moi de mai avec tout de même 290 millions d'euros placés supplémentaires.

Une hausse bien faible comparée aux 3 milliards d'avril ou au plus de 8 milliards enregistrée en janvier lors de la hausse du plafond des dépôts. Pour trouver une progression aussi mesuré, il faut remonter au mois de septembre 2012 avec également une collecte nette sous le milliard d'euro. Un très net ralentissement que ne devrait pas arranger une possible nouvelle baisse du taux de rémunération au mois d'août et bien que le ministre de l'économie Pierre Moscovici s'est voulu rassurant en indiquant que le gouvernement veillerait à ce que le pouvoir d'achat du Livret A soit préservé.

Le Livret de Développement Durable a lui aussi marqué le pas avec une collecte nette en mai de 140 millions d'euros contre 1,56 milliards le mois précédent. L'encours total sur ce livret d'épargne défiscalisé étant désormais porté à 98,8 milliards d'euros.

3 milliards supplémentaires sur les Livrets A (le 23/05/2013)

Malgrè son taux de 1,75%, le Livret A reste plus que jamais le placement préféré des Français avec une collecte qui s'est même accélérée en avril.

Ainsi après 1,51 et 1.83 milliard d'euros supplémentaires déposer en compte sur les mois de février et mars, le Livret A a franchit la barre des 3 milliards de collecte sur le mois de mai pour atteindre un encours global de 264,6 milliards d'euros. Le Livret de Développement Durable est lui aussi sur une bonne dynamique confirmant la tendance actuelle à l'épargne avec une collecte positive de 1,56 milliard le mois dernier et de 6,07 milliards sur l'ensemble de cette année 2013.

Les Livrets A toujours en hausse (le 29/03/2013)

Au cours du mois de février les dépôts sur les Livrets A sont toujours largement positive même si l'on note un net ralentissement des dépots.

Avec un taux de 1,75% contre 2,25% auparavant le Livret A continue de séduire avec une collecte nette pour le mois de février de 1,51 milliards d'euros. Un chiffre tout de même nettement en deçà des ceux de janvier où avec le nouveau relèvement du plafond des dépôts portés à 22 500€, la collecte nette a franchi la barre des 8 milliards d'euros. L'en-cours global sur cet outil d'épargne défiscalisé est désormais de 259,7 milliars d'euros contre 222,8 un an plus tôt. Le Livret de développement durable quand à lui à recueilli 840 millions d'euros supplémentaires en février.

La collecte du Livret A poursuit sa hausse (le 27/10/2011)

Pour le 10ème mois consécutif la collecte du Livret A s'est inscrit en hausse pour le mois de septembre selon la Caisse des Dépots.

Si le passage à une rémunération de 2,25% du Livret A au 1er août avait fortement boosté les dépôts avec 2,07 et 2,91 milliards d'euros supplémentaires les deux précédents mois, le rythme a tout de même nettement ralenti en septembre avec 1,13 Md€ de plus. L'encours total de l'outil d'épargne des français est désormais de 211,5 milliards soit 16,17 de plus qu'au 1er janvier. Le Livret de Développement Durable est lui moins à la fête avec une nouvelle collecte négative de 380 millions ramenant l'encours total à 68,7 milliards d'euros.

62% des français détiennent de l'assurance-vie (le 21/07/2011)

Avec pour le début de l'année 2010 près de 62% des français en détenant au moins un , l'assurance-vie est l'un des composant majeur du patrimoine des français.

Ainsi selon un rapport communiqué par l'Insee, les contrats d'assurance-vie et de capitalisation viennent en deuxième position après les livrets défiscalisés tel que le Livret A et détenus eux par 85% des ménages. 11,2 millions de ménages détiendraient ce type de contrat pour un total de 14,6 millions de personnes assurées avec une prédominance des contrats d’assurance en cas de vie et de capitalisation (41%) contre 39 % des ménages possèdent un contrat d’assurance en cas de décès (une grande partie de ces derniers étant liés à un emprunt). Parmi les autres outils d'épargne on retrouve derrière en net retrait de ces deux principaux piliers de l'épargne en France, l'épargne logement (31%), les valeurs mobilières avec 19% puis l'épargne salariale (16%).

Le livret A relevé à 2,25% (le 13/07/2011)

Le taux du Livret A va être relevé de 0,25 point au 1er août pour atteindre une rémunération de 2,25%.

Dans un contexte d'inflation de l'indice des prix de 2,1%, le Livret A se voit ainsi octroyé du coup de pouce minimum résultant de la formule mathématique de son calcul. Le LDD (Livret de Développement Durable) et le LEP (Livret d’Épargne Populaire) passeront eux mécaniquement à respectivement 2,25% et 2,75%. Outil d'épargne préféré des français, Le Livret A devrait vraisemblablement voir encore accentuer sa collecte, elle qui selon les relevés de la Caisse des Dépôts a déjà progressé de 9,63 milliards d'euros sur les 5 premiers mois de l'année pour atteindre un encours de 205 milliards d'euros. Le LDD a lui connu un succès plus limité avec 420 millions d'euros d'encours supplémentaires en 2011 au 31 mai.

© Fouinance.fr-2013 - C.G.U. et règles de confidentialité - Partenaires